qui sommes-nous? 

salons :

2000

2001

2002 

2003

 

affiches

 

 


 

Le Salon du Livre de  jeunesse de Saint-Germain-lès-Arpajon est l'occasion, pour les classes, de travailler avec différents ouvrages, de rencontrer des auteurs et des illustrateurs.

 Le travail spécifique lié à cette manifestation trouve sa place dans les programmations des classes ou des écoles.

Il peut se limiter à une visite ou s'envisager sur plusieurs séances en fonction des choix retenus par les équipes.

 Dans tous les cas, il ne « s'ajoute » pas aux temps de lecture-écriture arrêtés par l'emploi du temps.

 Le travail en littérature «rencontre» fréquemment d'autres champs disciplinaires: Les arts visuels, l'observation réfléchie de la langue...

Dans le cadre du projet « Salon du livre et de la jeunesse de Saint Germain-lés-Arpajon » construit pour une classe ou une école, il appartient aux enseignants de privilégier le champ disciplinaire « Littérature » : Dire, Lire, Ecrire.

 Afin de construire un travail structuré, il convient de s'appuyer sur des orientations développées dans les nouveaux programmes :

·         La lecture à voix haute par le maître de la PS au CM2

·         Le travail à l'oral de la PS au CM2 : reformulation, échanges entre les élèves, débats, justification, argumentation, interprétation...

 

Etudier l'œuvre d'un illustrateur

Etudier l’œuvre d’un illustrateur demande de confronter plusieurs ouvrages illustrés par cet illustrateur. Il ne s’agit pas d’entreprendre un panorama exhaustif des productions de l’illustrateur mais de choisir quelques ouvrages servant de supports à l’élaboration d’une observation critique de la part des élèves.

Les observations sur différents niveaux cumulées (ex : personnages représentés, techniques employées…) doivent déboucher sur un apprentissage du côté des élèves. Il n’est pas très intéressant de constater que tel artiste dessine souvent le même genre de personnages, par contre observer les effets des dessins sur le lecteur et en discuter, découvrir les relations du texte et de l’illustration semble plus profitable.

Etudier l'œuvre d'un auteur

De la même façon, étudier l’œuvre d’un auteur demandera de confronter plusieurs œuvres afin de reconnaître les caractéristiques de cet auteur. Voir de quelle façon l’auteur s’inscrit dans un panorama culturel plus large, l’impact de son œuvre sur le lecteur peuvent être des pistes de travail en classe.

 Les outils mis disposition

·         http://www.ricochet-jeunes.org

Le site Ricochet pour la connaissance des livres, des auteurs et des illustrateurs

·         http://www.inrp.fr/onl/accueil.htm

Le site de l'observatoire national pour la lecture (ONL) pour une explicitation des «objets d'enseignement » (les connaissances visées)

Exemples : le personnage et le système des personnages, le rapport texte/image, le système de valeurs...

·         La brochure « Livres et apprentissages à l'école », Savoir livre, CNDP

·         Le document d’application des nouveaux programmes : des notices permettent d'avoir un premier aperçu des ouvrages, certaines proposent quelques pistes pédagogiques. La première partie précise la démarche pédagogique liée à l’utilisation de la littérature de jeunesse en classe

 

Les personnes ressources

Vous pouvez contacter :

  ·         La circonscription d'Arpajon : 0911083h@ac-versailles.fr

Correspondant Langage et BCD : Josiane ROSTAGNI, conseillère pédagogique, 0l 64 90 09 88

·         La circonscription de Brétigny : 0911263d@ac-versailles.fr

Correspondant Langage et BCD : Martine BELLOULLOU, conseillère pédagogique, 0l 60 84 29 43

·         La circonscription de Dourdan : 0912191m@ac-versailles.fr

Correspondant Langage et BCD : Anne BERCHON, conseillère pédagogique, 0l 60 8I 16 70

·         Le centre départemental de ressources lecture : Centre-Lecture-91@ecoles91.ac-versailles.fr

Responsable : Laurence FROUIN

 

Mutualisation

  ·         La circonscription d’Arpajon recueille tous les documents que vous voudriez diffuser par ce canal : josiane.rostagni@ecoles91.ac-versailles.fr

·         Il est possible de s’adresser directement à l’association FLPEJR